Tout sur le savoir noir liquide
savon-noir-liquide-1.jpgsavon-noir-liquide-2.jpgsavon-noir-liquide-3.jpgsavon-noir-liquide-4.jpgsavon-noir-liquide-5.jpg

Savon noir

Savon noir

Le savon noir est une substance connue depuis fort longtemps, puisque les habitants d’Alep, en actuelle Syrie, le fabriquaient déjà il y a trois mille ans.Lorsque l’on fait agir un alcali sur un ester, une réaction chimique se produit à laquelle on a donné le nom de saponification, car c’est celle qui permet entre autres l’obtention des savons. En effet, un savon s’obtient par l’action d’une substance alcaline (la soude ou la potasse) sur une huile, qui est constituée de triglycérides, c’est-à-dire de molécules composées de trois fonctions ester. N’importe quelle huile, tant végétale qu’animale, peut fournir un savon, et même plusieurs sortes selon l’alcali choisi, les conditions de la réaction chimique et les innombrables additifs que l’on peut y ajouter. C’est pourquoi l’on trouve sur le marché une multitude de savons différents, allant du bloc dur du savon de Marseille aux savons liquides en flacons, en passant par le savon en paillettes ou en poudre, le savon noir, et les savonnettes souvent parfumées et largement enrichies en ingrédients divers (glycérine, lanoline, lait, huiles diverses, parfums, colorants, etc.). Certaines savonnettes servent de vecteurs à des médicaments pour la lutte contre des maladies de peau. Les anciens avaient remarqué que le produit de la saponification avait des propriétés dégraissantes et pouvait servir à se laver plus efficacement que l’eau seule. Ils utilisaient l’huile d’olive ou de suif, qu’ils mettaient en présence de cendres, lesquelles contiennent une grande quantité de potasse. Précédemment, ils utilisaient la cendre pour se laver ou pour la lessive.

Les propriétés du savon noir

Le savon noir résulte de l’action de potasse sur un mélange d’huile d’olive et d’olives écrasées, qui lui donnent sa couleur sombre. C’est un liquide très visqueux de teinte ambre foncé, ou une pâte presque noire. Son utilisation actuelle est essentiellement centrée dans les pays du Maghreb, en particulier le Maroc, où il est employé dans les Hammams pour réaliser un gommage de la peau. Curieusement pour un savon, le savon noir ne mousse pas, mais se montre onctueux au toucher. Il a la réputation de permettre une purification de l’épiderme par exfoliation, et de faciliter ainsi un excellent gommage de la peau, qui en ressort très lisse, donnant à l’utilisateur une grande sensation de propreté. La potasse résiduelle dans le savon noir n’est certainement pas étrangère à cette action, et il n’est que de consulter les précautions d’emploi pour s’en convaincre : « Éviter le contact avec les yeux », « Ne pas appliquer sur des plaies ou sur une peau irritée » sont des contre-indications typiques de la potasse, dont tous les chimistes savent parfaitement qu’elle rend la peau lisse par desquamation. Le savon noir est à réserver à des utilisateurs dont la peau et en parfaite santé et capable de se régénérer à la suite de l’élimination des cellules mortes de sa couche superficielle. Comme tous ses congénères, le savon noir est une substance totalement biodégradable, au contraire de bien des tensio-actifs modernes employés pour les lessives, et aussi pour certains gels de douche dits « sans savon ».

Les utilisations du savon noir

Le savon noir était à ses débuts un produit de fabrication rudimentaire, et la chimie moderne a permis d’en maîtriser la production de manière bien plus fine par le calcul de la quantité exacte de potasse ou de soude à ajouter dans l’huile et la neutralisation du produit fini. Toutefois, la tendance actuelle est au retour vers le naturel pour un nombre sans cesse croissant d’utilisateurs. Le savon noir connaît ainsi un regain d’intérêt chez nous, y compris pour un emploi quotidien lors de la toilette. Appliqué avec un gant d’origine marocaine nommé Kessa, il occasionne à chaque douche un petit gommage de la peau. Cependant, le savon noir peut s’utiliser également pour le nettoyage de la maison : il est bien connu pour être le produit de nettoyage idéal du marbre, et tous les employés des grands hôtels et des ministères en font une consommation importante.

savon noir liquide

Une réponse à “Savon noir”

  1. Vilma dit :

    Longue vie au Savon de Goa! Une très belle initiative ancrée sur un territoire et avec une belle histoire. Moi aussi, je sens naître un must avec cette appellation.

Faites-nous part de vos commentaires ou questions